Rate this post

On estime que, comme Bouddha a avancé petit à petit vers l’illumination (dans le sens de vers le futur), Il se souvenait sûrement de toutes ses vies antérieures. En effet, dans le bouddhisme, la vie est considérée comme un «samsara», qui signifie “chemin continue”.

Souvent connu sous le nom de la réincarnation, plutôt que de renaissance, cette théorie implique le transfert de l’âme. Ce transfert ne suit pas la loi de la causalité comme dans la renaissance.

Le principal objectif du bouddhisme est de rompre avec le cercle du samsara et d’atteindre un nouveau niveau, connu sous le nom de Nirvana.

Bouddha a atteint l’état de nirvana, au moment de son illumination. Après avoir connu le «nirvana» de lui-même. Il a décidé d’enseigner aux autres le chemin qui mène vers elle.

Selon lui, le «nirvana» doit être l’objectif ultime de chaque individu.

Le nirvana signifie littéralement l’extinction. Toutefois, dans le bouddhisme, le «nirvana» signifie la liberation des envies constantes dont nous faisons l’expérience au quotidien.

Cela signifie la liberation de tout ce qui nous conduit à l’insatisfaction, tout comme le désir, la jalousie, la cupidité, l’ignorance, etc.

Quand une personne atteint ce sentiment de liberté, elle se métamorphose et vit un état d’extase totale.

Tous les principes karmiques s’installent et la personne n’a pas besoin de passer par le cycle de naissance et de décès de nouveau.


Recevez votre Ebook PDF sur les Notions de bases du bouddhisme

preloader