Techniques de la Méditation Bouddhiste

Quand vous entendez dire le mot « Bouddhisme » autour de vous, je suis sûr que la première image qui vous vient à l’esprit est celle d’un moine entrain de méditer !

En effet, le bouddhisme est connu dans le monde entier pour être par excellence la religion de la méditation : Les techniques de la méditation sont considérées comme des éléments fondamentaux qui aident à avancer dans la voie de l'illumination.

Dans la tradition bouddhiste, chaque technique de la méditation est expliquée en détail. La méditation a été adoptée même par Bouddha lui-même et les documents référencés sur sa propre expérience ont toujours servi de lignes directrices pour les désireux de suivre ses traces.

Techniques de méditation

Dans la méditation, la pratique est beaucoup plus importante que la simple connaissance théorique des techniques. Cependant, ne pouvant pas vous proposer de coaching sur la méditation (du moins pour l’instant), nous avons choisi de vous présenter les deux techniques majeures dans la méditation bouddhiste :

1- Samatha 

La première technique est connue sous le nom de Samatha, qui signifie littéralement la paix ou la tranquillité. Cette méthode a pour objectif de maitriser l'esprit, et d’augmenter la concetration.

Durant ce processus de méditation, l'étudiant est amené choisir entre quarante sujets, y compris les dix kasinas (comme les disques de couleur différents, la lumière comme une flamme de la bougie, de l'eau, etc) et toute une gamme d’éléments de dégradation physique (comme un cadavre, une pourriture...).

L’étape suivante dans ce processus est la maitrise de la respiration en se concentrant et essayant de se calmer. On estime que, quand une personne concentre son esprit sur un aspect particulier, le cinq grands obstacles de sa vie, à savoir la mauvaise volonté, le désir sensuel, l'anxiété, la paresse et le doute, cesseront d’exister, même si ce n’est que temporaire. 

Une fois toutes ses étapes franchies, la personne qui médite atteint un état de grand bonheur connu sous le nom de jhanas. Toutefois, elle n'a toujours pas atteint l'illumination.

2- Vipassana 

La deuxième méthode est connue sous le nom de Vipassana, ce qui signifie littéralement aperçu. Selon cette méthode, une personne doit voir les choses comme elles existent réellement. 

Elle tente de libérer de son esprit toutes les aversions qui peuvent affecter son jugement rationnel. En d'autres termes, cette technique de méditation insiste sur l'acceptation de la vérité et de ce que vous êtes entrain de faire. 

Si, par exemple, vous êtes assis, vous devez savoir que vous êtes assis et lorsque vous êtes debout, vous devez savoir que vous êtes debout. Ceci vous semble peut etre un peu bête mais c'est le premier état du Vipassana, connu sous le nom de la sensibilisation à nu. 

Toutefois, on doit aussi avoir un aperçu des trois marques de l'existence, qui se trouvent dans tous les phénomènes. Ces marques comprennent la souffrance (souffrance), l’ auto-pas (anatta) et l'impermanence (anicca). 

La maitrise de respiration fait également partie de la méditation Vipassana. Cependant, cette méthode, à la différence de Samatha, peut vous aider à atteindre l'ultime objectif de l'illumination.