histoire du bouddhisme

Signification et Historique du Bouddhisme

Signification du bouddhisme

Bouddha est une personne qui a atteint l'état spirituel de Bodhi. Le mot bouddha signifie littéralement l'éveillé ou encore « l’homme qui a rejeté l'ignorance et a pu voir l'univers comme il est vraiment ».

La personne qui a atteint cet état peut être appelée un bouddha. Il existe de nombreux bouddhas, et personne n'a le droit de dire, "Je suis le seul et unique bouddha."

Le bouddhisme est une religion qui se caractérise par son enseignement spirituel et son orientation vers ses adeptes. Encore plus qu’une simple religion ou philosophie, c’est un mode de vie qui estime que tout dans l'univers est lié, mais c'est à nous-mêmes de décider en fin de compte. Si nous nuisons à une autre personne, nous nuisons à nous-mêmes, parce que tout est lié. 

Bouddhisme et Karma ou relation cause à effet

Le bouddhisme fait également intervenir une autre vision de la vie basée sur une relation de cause à effet qui est le karma. Cette « loi » explique pourquoi chaque individu a une disposition mentale unique, une apparence physique unique et des expériences uniques. 

histoire bouddha

Ce sont les divers effets des innombrables actions que chaque individu a effectué précédemment. Il est impossible de trouver deux personnes qui ont créé exactement la même succession d’actions au cours de leurs vies passées, nous ne pouvons donc pas trouver deux personnes dont les états d’esprit sont identiques, des expériences identiques et des apparences physiques identiques.

Bref historique du bouddhisme 

Siddattha Gotama, un prince indien, est considéré comme le professeur à l'origine du bouddhisme. Au cours de sa vie, il est parvenu à un état éclairé. Jusqu'à son 29ème anniversaire, Siddattha a mené une vie de luxe. Lentement, jusqu'à cet âge, il a commencé à réaliser que tout dans l'univers finissait par mourir.

Siddattha décida alors de tout quitter et de voyager afin de trouver un remède pour la douleur de l'humanité et est devenu un chercheur de la paix. 

Au cours de ses voyages, Siddattha s’est intéressé aux enseignements tirés et philosophies des plus éminents penseurs et sages de l'époque, mais aucune de leurs idées ne le satisfait. Pour lui cela ressemblait à des aveugles qui conduisaient des aveugles. 

Siddattha décida alors de rejoindre un groupe de cinq élèves d'un ancien professeur. Ils essayèrent ensemble d’entrer en contact avec leur sens par l'abstinence et la pénitence. Siddattha a pratiqué cette forme pendant six ans. Il s'est abstenu jusqu'à ce que son corps devienne ratatiné et fané. Ses veines faisaient saillie sur sa peau, qui a tari. 

Pendant six ans, il a souffert, il a finalement pris conscience de la futilité absolue, de l'abstinence complète et de la pénitence. Assis sous un arbre dans une profonde méditation,bouddha a enfin atteint l'illumination et devint le Bouddha. Bouddha a découvert que la souffrance est due à l'égoïsme et au fait de s'accrocher à la vie et à ses passions.

Bouddha : Etat spirituel

Bouddha était donc un homme, et l’un de ses principaux enseignements était le fait que toute personne qui a atteint la sagesse et la vérité absolue peut être bouddha. Selon le bouddhisme, n'importe qui peut atteindre un état de la perfection et l'illumination. Le concept est beaucoup plus spirituel que religieux.

Bookmark and Share

Aller plus loin ..


Histoire du Bouddhisme