Dans le bouddhisme, le Nirvana est un état de la vie où l’esprit se libère de toute mauvaise pensée telles que la colère, la luxure ou les envies du bas monde.

Littéralement, le mot nirvana est la combinaison de deux mots « nir et vana », où «Nir» signifie la liberté et «vana» signifie chemin de la renaissance: ainsi, le Bouddhisme Nirvana est un mode de vie où l’esprit et l’âme restent en paix complète et se libèrent de toute influence du monde extérieur. Le bouddhisme Nirvana est souvent décrit comme « Deathless », c’est-à-dire un état ou il n’ya pas de mort.

Le Nirvana ne correspond pas un état physique ou un état de bonheur collectif, il correspond plutôt à un état de bonheur spirituel, de cohérence et d’immortalité.

Le Nirvana est ainsi considéré comme un état ultime de la vie, Les bouddhistes l’appellent l’état des «Lumières» ou de «l’illumination».

bouddha allongé or statue temple

L’expérience du nirvana ne peut pas être ressentie par tous les six sens (les yeux, les oreilles et le nez, la langue, le corps et l’esprit). L’atteinte du Nirvana libère l’individu des innombrables réincarnations auxquels il est sujet. Les gens ont beau décrit cet état de spiritualité intense, il restera toujours quelque chose qui ne peut être ressentie par ceux qui l’ont atteint.

Les points de vue à l’égard du nirvana diffèrent selon les autres écoles du bouddhisme :

– Dans le bouddhisme mahayana par exemple, le nirvana est considéré comme l’opposé de «Samsara». Cette école considère que le Nirvana peut être décrit en réalité comme le début de la chasse complète de la libération.

– Dans le Mahaparnirvana Sutra, le Nirvana prend un aspect différent du Mahayana, il met l’accent sur la dernière sutras mahayana, prononcée par le Bouddha pendant son dernier jour de la vie sur cette terre. Nirvana est adressée par le Bouddha Mahayana en termes positifs.

Cet article doit faire l’objet d’une relecture et mise à jour prochaine. Afin de contribuer à sa rédaction, cliquez ici.