Rate this post

Vietnam : Vie privée difficile à préserver

Il arrive souvent qu’une dispute éclate. Au milieu des cris et parfois de quelques coups, les voisins débarquent. Ils ne s’interposeront pas, ils ne calmeront pas la situation, ils viennent simplement regarder le spectacle du jour.

Le lendemain chacun racontera l’événement en le déformant, selon son point de vue.

Le moindre bijou offert, la moindre télévision achetée ou mauvaise note scolaire, va être connu de tous.

Si nous faisons remarquer qu’il ne faut pas répéter quelque chose ou rire de telle autre, c’est nous qui déclenchons de nouveau l’hilarité collective. Dans cet état d’esprit, on comprendra aisément que la vie privée soit difficile à préserver.

Gestion des conflits

Les Vietnamiens sont habitués à vivre en collectivité depuis longtemps. Lorsqu’il y a des conflits à l’intérieur d’une famille, il faut obligatoirement les régler. De la même façon, il n’est pas rare de voir un ancien intervenir chez un voisin afin de calmer une situation explosive. Sans que l’on comprenne vraiment comment les pires situations s’estompent avec le temps!

En France, de la même façon, la communauté asiatique est celle qui fait le moins parler d’elle. Il doit bien y avoir des conflits mais, ils se règlent de la même manière.

Je pense qu’il me faudrait encore plusieurs années pour comprendre cette gestion des conflits. Les seuls constats que je peux faire sont la sagesse des anciens, le respect confucéen et les bienfaits thérapeutiques du temps qui passe… Il n’est pas rare de voir quatre personnes coucher dans la même chambre.

La chambre à coucher

La nuit, le salon devient également une chambre.Au Vietnam, les gens dorment la plus part du temps sur de simples nappes, en fibres végétales, qui sont déroulées sur le sol. Rajoutons un détail curieux, les petits autels de prière restent allumés, toute la nuit. Lorsque vous dormez, les maisons sont remplies d’une lueur rougeâtre.

Ici, il ne fait jamais complètement noir. Durant la sieste et la nuit, les gens gardent une tenue légère. Que peut faire, dans ces conditions, un jeune couple qui recherche un peu d’intimité? La capacité d’adaptation et le système D doivent beaucoup rentrer en ligne de compte car régulièrement de nouveaux bébés viennent agrandir les familles.

La salle de bain est également partagée par tous les occupants de la maison. Elle est souvent contiguë à la cuisine et le sol, des deux pièces, est légèrement en pente.

Lorsque vous prenez une douche, il arrive fréquemment que de l’eau versée dans la cuisine s’écoule, entre vos pieds, en direction du trou d’évacuation. Vous faite votre toilette mais, au même moment, quelqu’un d’autre fait sa lessive dans la cuisine. La première fois cela surprend et, avec le temps, nous finissons par en rire…


Recevez votre Ebook PDF sur les Notions de bases du bouddhisme

preloader