La Pratique du Bouddhisme

En dehors de l'Asie, beaucoup de gens développent un intérêt de plus en plus important pour le bouddhisme. Dans le monde occidental, beaucoup lisent au sujet du bouddhisme et il existe désormais d’excellents livres sur le bouddhisme.

Le bouddhisme appris dans les livres est seulement un avant-goût et il est important à un moment de passer de la théorie à la pratique.

1) Qu'est ce que la pratique du bouddhisme?

On entend toujours les bouddhistes dire qu'ils « pratiquent le bouddhisme ».

Tout d'abord, la « pratique » se réfère le plus souvent à une activité spécifique, comme la méditation ou le chant que l'on fait tous les jours. Par exemple, une personne pratiquant le Jodo Shu (Terre Pure) japonais récite le Nembutsu tous les jours. Les bouddhistes Zen et Theravada pratiquent la bhavana (méditation) tous les jours.

2) Où pratiquer le bouddhisme?

Les bouddhistes ont des autels. Ce qu’il y a à l’intérieur d’un autel varie d'une secte à l’autre mais on trouve dans la majorité d’entre eux un statut du Bouddha, des bougies, des fleurs, des encens et un petit bol d'eau. Prendre soin de l'autel c’est aussi prendre soin de la pratique.

3) Comment pratiquer le bouddhisme ?

La pratique du bouddhisme comprend également la pratique de l'enseignement du Bouddha, en particulier « Les huit marches vers le bonheur ». Les huit marches sont organisées en trois sections: la sagesse, l'éthique et la discipline mentale. La pratique de la méditation serait partie de discipline mentale.

La conduite éthique est très importante dans le bouddhisme. Nous sommes mis au défi de prendre soin dans nos discours, nos actions et notre vie quotidienne pour ne pas faire de mal aux autres et à cultiver la salubrité en nous-mêmes. Par exemple, si nous nous trouvons en état de colère, nous devrons prendre des mesures pour laisser aller notre colère avant que nous ne nuisions aux autres. 

Nous sommes mis au défi de la pratique consciente à tout moment. En restant conscient nous restons clairement à la réalité actuelle, de ne pas se perdre dans un enchevêtrement de soucis, des rêves et des passions.

Les bouddhistes s'efforcent à pratiquer le bouddhisme à chaque instant. 

Bien sûr, nous n’avons pas tous le temps nécessaire à çà. Mais le fait de faire cet effort est dans le cœur du bouddhisme. Devenir bouddhiste n'est pas une question d'acceptation d'un système de croyance ou de mémorisation de doctrines. Être bouddhiste c’est pratiquer le bouddhisme.