Pratique du bouddhisme

La Méditation Bouddhique

1) Signification du mot méditation

Le mot pali pour la pratique de la méditation est "bhavana", qui signifie littéralement "développement" ou "culture".

Étant donné que cette pratique a à faire directement avec l'esprit, le mot bhavana fait donc référence à un processus culturel mental ou un développement mental.

À cet égard, le mot «méditation» est plutôt pauvre et insuffisante. Il n’est pas tout à fait l'équivalent du mot bhavana. En employant le terme «méditation» dans le contexte bouddhique, nous devons être conscients de la nature et l'objectif de la pratique bouddhiste.

2) Méditation et développement mental

La méditation bouddhique est un moyen de développement mental. Il s’agit en particulier de former l'esprit qui est l’entité la plus importante de l’homme. L'esprit est le précurseur et la source de toutes les actions physiques, verbales et mentales, il doit alors être correctement cultivé et développé.

La méditation bouddhique est le développement mental dans le vrai sens du terme bhavana, car elle ne vise pas seulement le calme temporaire et la tranquillité d'esprit, mais plutôt la purification de l'esprit de défilement et des influences négatives, telles que le désir sensuel, la luxure, la haine, la jalousie, l’envie, l'inquiétude, l'ignorance, l'agitation et indolence.

3) Avantages et utilité de la méditation

La méditation cultive et apporte la perfection saine et des qualités positives à l'esprit telles que la confiance, la compassion, la sagesse, l'énergie, l'attention, la concentration et la perspicacité.

La méditation est aussi une pratique par laquelle le Dhamma peut être réalisé, tout comme la transcendance nibbána.

Il s'agit d'une discipline utile à tous les niveaux de vie, la méditation peut être utilisée dans les activités et les préoccupations de tous les jours. Elle peut aussi mener à la plus haute réalisation spirituelle et transcendante.

La méditation est essentiellement une activité expérimentale et non pas un objet scolaire qui doit être compris par le biais de livres d'occasion ou par les différentes informations qu'on collecte. Il ne s'agit pas d'une fuite de la vie ou d'une évasion de la responsabilité.

Même si la pratique de la méditation formelle peut sembler déconnectée de la vie réelle, son but est très profond et il est inhérent dans nos préoccupations quotidienne concernant l'existence.

La méditation est synonyme de conscience et de sagesse dans ce que nous faisons, dans ce que nous disons et dans ce que nous pensons; cela nous mène à une plus grande sensibilisation et une capacité plus élevée à nous contrôler par nous-mêmes.

Il ne s'agit donc pas d’une pratique qui concerne uniquement les moines et les ascètes, mais plutôt l’une des compétences pratiques les plus précieuses qui permettent le renforcement de l’épanouissement dans la vie quotidienne.

Bookmark and Share